A+ R A-

Editorial Septembre 2014

Batonnier DouchezIndécence

Indécence : n.f. « caractère de ce qui choque la morale, le sens de la justice par son côté inopportun, ostentatoire ou déplacé ».
Vous n’ignorez pas que dans le courant de l’été, les grandes entreprises françaises ont versé la faramineuse somme de 40 milliards de dollars à leurs actionnaires à titre de dividendes.
Certes, il ne s’agissait que d’une stricte application de la loi en matière de droit des sociétés.
Mais trouvez-vous logique que des entreprises, des compagnies d’assurances ou des banques, qui ont été aidées par l’Etat au moment de la crise des subprimes en 2008, puissent verser un montant record de 40 milliards de dollars de dividendes à leurs actionnaires, ce qui représente une augmentation de 30 % alors que l’Allemagne, pays le plus riche d’Europe, n’a augmenté ses hausses de dividendes que de 3,9 % ?
Vous n’ignorez pas non plus que l’actuel gouvernement a décidé, par le biais d’un « pacte de responsabilité », d’accorder aux entreprises d’importants allègements de charges dont le montant doit s’élever à quelques 40 milliards d’euros.
Il est destiné à améliorer la compétitivité de nos entreprises et ainsi faire reprendre la croissance tout en 
faisant diminuer le chômage.
On nous explique qu’il s’agit d’une politique économique, rationnelle et indispensable à la reprise 
d’activité.
Il n’est pas inutile, enfin, de rappeler que cet actuel gouvernement a permis de faire bénéficier, alors que l’impôt des ménages augmente, que le pouvoir d’achat baisse, de la première tranche du CICE, crédit 
d’impôt pour la compétitivité de l’emploi, pour un montant de 7 milliards d’euros.
Un dispositif qui a été financé par la hausse de la TVA sur les ménages.
Et pendant ce temps-là, Madame Taubira nous explique qu’elle est dans l’incapacité d’augmenter le montant de l’aide juridictionnelle destinée à aider les plus démunis car les caisses de l’Etat sont vides.
Et les entreprises, censées relancer leurs investissements ou embaucher, au lieu d’agir de la sorte, gratifient leurs actionnaires.
Alors oui nous pouvons dire que cette situation est indécente !
 
Vous pouvez accéder au bulletin par ce lien Bulletin Septembre 2014
 
Frédéric DOUCHEZ
 
Bâtonnier de l'Ordre
 
September 2014